Lettre ouverte au Président du Faso, S.E. Monsieur R.M. Christian Kaboré

Lettre ouverte au Président du Faso, S.E. Monsieur R.M. Christian Kaboré

C’est avec stupeur que la Conférence Internationale des Barreaux a appris l’arrestation et le placement en détention provisoire de Monsieur le Bâtonnier Mamadou Traoré.

Notre indignation est d’autant plus grande que cette arrestation touche avant tout l’avocat, dont l’exercice libre et non entravé de ses missions de conseil et de défense est une condition sine qua non au respect de l’état de droit et à l’exercice des droits de la défense.

Une lettre ouverte a été adressée à S.E. Monsieur Kaboré : accessible ici.