Contours et opportunité d’un Tribunal Criminel Spécial : le cas du Cameroun

Contours et opportunité d’un Tribunal Criminel Spécial : le cas du Cameroun

Prononcée à l’occasion de la journée de formation CIB/CIFAF du 2 mai 2016 à Libreville, la présente allocution de Monsieur le Bâtonnier F. Jackson NGNIE KAMGA aborde la question de l’opportunité d’un Tribunal Criminel Spéciale (TCS) à travers l’exemple du Cameroun.

Cette allocution trouve un écho tout particulier à Libreville en ce que l’ordonnance du 11 août 2015 portant organisation et fonctionnement de la justice au Gabon avait institué un Tribunal pénal spécial chargé de la répression de la délinquance économique et financière. Entre temps censurée par la Cour constitutionnelle, cette juridiction spéciale a donc été dissoute mais laisse entière la question de l’opportunité de telles juridictions.

Nos confrères gabonais ont donc reçu avec attention l’enseignement et l’expérience du bâtonnier du Cameroun, lequel connaît de nouveau de telles juridictions depuis 2011.

Il était temps que cet enseignement soit partagé auprès de l’ensemble des avocats des barreaux membres de la Conférence Internationale des barreaux (CIB). Voilà qui est chose faite.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Le texte est accessible : ici