34eme Congrès de la CIB, le mot du Président et du Bâtonnier du Tchad

34eme Congrès de la CIB, le mot du Président et du Bâtonnier du Tchad

La CIB est particulièrement heureuse de voir son 34e Congrès se tenir à N’Djamena , à l’invitation du barreau du Tchad. Nous nous réjouissons de renforcer ainsi nos liens historiques d’amitiés et de confraternité. Cet événement majeur s’inscrit dans la droite ligne de nos dernières rencontres annuelles qui ont nourri et amplifié l’importance de ce réseau de solidarité entre les avocats du monde. Il y a 34 ans, nous partîmes une cinquantaine pour le Congrès inaugural à Lomé. Depuis quelques années, nous sommes plus de mille à nous retrouver pour partager notre vision de La Défense de la défense comme ce fût le cas à Yaoundé, Port au Prince, ou encore, à Lausanne en décembre dernier. Venez à N’Djamena pour réaffirmer massivement l’importance de l’avocat dans toute société en quête d’harmonie sociale. Venez aussi pour y vivre, dans une forme de liesse, la chaleur de l’amitié qui nous rassemble et qui fait vivre la CIB. Venez à N’Djamena pour contribuer à la réflexion sur l’avocat, la justice et la sécurité. Ce congrès sera précédé comme c’est désormais la tradition de deux journées de formation qui sont organisées conjointement par le CIFAF et la CIB. Alors rendez-vous à l’invitation du bâtonnier Mbaigangnon.

Elie Elkaïm, Ancien Bâtonnier, Président du Comité d’organisation

Au nom de notre barreau et des avocats tchadiens, je suis particulièrement heureux de vous accueillir et d’accueillir la CIB pour son 34ème congrès qui se tiendra à N’Djamena du 4 au 6 décembre 2019 à l’hôtel Radisson. L’ensemble des avocats de notre barreau seront à vos côtés pour vous recevoir et faire découvrir la ville de N’Djamena qui, nous vous l’assurons, vit de façon très pacifique et très sereinement. Il n’y a aucun danger pour nous rendre dans notre capitale. Le Tchad possède une histoire. Il est un des berceaux de l’Humanité, ce qui est apparu après la découverte, en 2001 de « Toumaï », l’une des premières espèces de la lignée qui vivait là, il y a sept millions d’années. Il possède une culture enrichie des diverses ethnies qui peuplent le cinquième pays le plus vaste d’Afrique avec une population de 15 millions d’habitants. Vous apprécierez sa cuisine et son hospitalité. Nous nous réjouissons de vous accueillir en grand nombre.

Athanase Mbaigangnon, Bâtonnier du barreau du Tchad