Adieu 2020 et vive 2021 !

Adieu 2020 et vive 2021 !

Dessin de Willis From Tunis, 2021

Mesdames, Messieurs les bâtonniers,

Chers amis,

L’année 2020 s’achève et c’est avec plaisir que nous la voyons s’achever. Elle aura été au sens royal de l’expression, une annus horribilus. Nous ne nous sommes pas revus en 2020. Nous n’avons jamais pu retrouver depuis notre congrès de N’Djaména.

Quelle tristesse de ne pas pouvoir échanger dans ce climat d’amitié qui nous rassemble !

Place a été faite à la visioconférence pour toutes nos initiatives, que ce soit les réunions du conseil d’administration ou notre assemblée statutaire. La Covid 19 a ainsi favorisé l’évolution vers un monde froid, minéral et digitalisé qui dissout la chaleur de nos échanges dans des messages électroniques. De façon pernicieuse, elle nous isole et nous impose un repli sur nous-mêmes. Elle aura mis à mal notre liberté.

L’année 2020 aura été cruelle. Elle nous a arraché des proches, nous pensons particulier au bâtonnier du Cameroun Tchakoute Patie Charles et nous pensons à l’assassinat dont a été victime le bâtonnier Montferrier Dorval.

À travers le meurtre de ce dernier, c’est une démocratie fragile qui a été atteinte, c’est une perte cruelle et douloureuse pour nos confères d’Haïti et pour tous les barreaux de la CIB.

L’année 2021 s’annonce, elle aussi, difficile mais elle laisse entrevoir le bout du tunnel grâce à la vaccination qui, nous l’espérons, sera réalisée au bénéfice de tous.

Ce que nous n’avons pas pu faire en 2020, pourra être réalisé au cours du second semestre 2021 et nous pourrons alors, à Libreville, lors de notre prochain congrès, retrouver cette atmosphère chaleureuse et amicale qui nous rassemble pour tirer les enseignements d’un monde confiné, au regard des libertés publiques et du fonctionnement de de nos institutions judiciaires.

C’est avec ce message d’espoir que nous vous souhaitons une très heureuse année 2021.

Bâtonnier Athanase MBAIGANGNON Bâtonnier Bernard Vatier

Président Secrétaire général