Adieu 2020 et vive 2021 !

Adieu 2020 et vive 2021 !

Dessin de Willis From Tunis, 2021

Mesdames, Messieurs les bâtonniers,

Chers amis,

L’année 2020 s’achève et c’est avec plaisir que nous la voyons s’achever. Elle aura été au sens royal de l’expression, une annus horribilus. Nous ne nous sommes pas revus en 2020. Nous n’avons jamais pu retrouver depuis notre congrès de N’Djaména.

Quelle tristesse de ne pas pouvoir échanger dans ce climat d’amitié qui nous rassemble !

Place a été faite à la visioconférence pour toutes nos initiatives, que ce soit les réunions du conseil d’administration ou notre assemblée statutaire. La Covid 19 a ainsi favorisé l’évolution vers un monde froid, minéral et digitalisé qui dissout la chaleur de nos échanges dans des messages électroniques. De façon pernicieuse, elle nous isole et nous impose un repli sur nous-mêmes. Elle aura mis à mal notre liberté.

L’année 2020 aura été cruelle. Elle nous a arraché des proches, nous pensons particulier au bâtonnier du Cameroun Tchakoute Patie Charles et nous pensons à l’assassinat dont a été victime le bâtonnier Montferrier Dorval.

À travers le meurtre de ce dernier, c’est une démocratie fragile qui a été atteinte, c’est une perte cruelle et douloureuse pour nos confères d’Haïti et pour tous les barreaux de la CIB.

L’année 2021 s’annonce, elle aussi, difficile mais elle laisse entrevoir le bout du tunnel grâce à la vaccination qui, nous l’espérons, sera réalisée au bénéfice de tous.

Ce que nous n’avons pas pu faire en 2020, pourra être réalisé au cours du second semestre 2021 et nous pourrons alors, à Libreville, lors de notre prochain congrès, retrouver cette atmosphère chaleureuse et amicale qui nous rassemble pour tirer les enseignements d’un monde confiné, au regard des libertés publiques et du fonctionnement de de nos institutions judiciaires.

C’est avec ce message d’espoir que nous vous souhaitons une très heureuse année 2021.

Bâtonnier Athanase MBAIGANGNON Bâtonnier Bernard Vatier

Président Secrétaire général

Webinaire de la CIB du 4 décembre 2020 : droits humains, environnement et gouvernance : les nouvelles responsabilités des entreprises et de leurs avocats

Webinaire de la CIB du 4 décembre 2020 : droits humains, environnement et gouvernance : les nouvelles responsabilités des entreprises et de leurs avocats

La Covid empêche la CIB d’organiser sa conférence annuelle à Libreville en décembre 2020 mais ouvre des portes vers un monde de plus d’empathie et de solidarité. C’est dans cette perspective que le conseil d’administration de la CIB vous invite à une session spéciale par Webinar. Les échangent qui promettent d’être francs et constructifs seront l’occasion de montrer l’importance du rôle des avocats dans la pratique nouvelle du respect des droits humains non seulement par les États mais aussi et surtout désormais par les entreprises, y compris dans ses composantes relatives à l’environnement et la gouvernance (principes appelés ESG).

WEBINAIRE DE LA CIB DU 4 DÉCEMBRE 2020: DROITS HUMAINS, ENVIRONNEMENT ET GOUVERNANCE : LES NOUVELLES RESPONSABILITÉS DES ENTREPRISES ET DE LEURS AVOCATS

Le prochain webinaire est prévu pour le 5 mars 2021 à 14 heures sur le thème suivant : 

« Pandémie et Libertés Publiques, regards croisés » 

L’inscription se fait par le lien suivant : https://attendee.gotowebinar.com/register/3265482875698677516

Le panel sera modéré par Maître Dominique Tricaud,  Ancien Membre du Conseil de l’Ordre, Ancien Secrétaire de la Conférence. 

Les panelistes seront : 

  • Monsieur François Sureau:  Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation, Membre de l’Académie Française
  • Monsieur Alioune Tine: Directeur régional d’Amnesty International pour L’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale Expert indépendant auprès de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme au Mali
  • Monsieur Xavier Emmanuelli: Ancien Ministre,  Médecin et fondateur du SAMU social de la ville de Paris
Hommage au Bâtonnier Charles TCHAKOUNTE PATIE

Hommage au Bâtonnier Charles TCHAKOUNTE PATIE

La communauté des avocats est endeuillée par le décès du Bâtonnier Charles TCHAKOUNTE PATIE du barreau du Cameroun.
Nous adressons à nos Confrères Camerounais nos sentiments de profonde sympathie et de compassion.
La CIB partage la peine de la famille du Bâtonnier et lui présente ses condoléances.
Le Secrétaire Général Bernard VATIER se joint à l’ensemble des membres de la CIB pour adresser un dernier hommage au Bâtonnier Charles TCHAKOUNTE PATIE à travers cette lettre.

Hommage au Bâtonnier Charles TCHAKOUNTE PATIE

Lettre au Président de la République du Tchad

Lettre au Président de la République du Tchad

Lisez la lettre du Secrétaire Général de la CIB, le bâtonnier Bernard Vatier au Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno à la suite des évènements d’une gravité exceptionnelle qui se sont déroulés le 17 septembre dernier au Palais de Justice de N’Djaména.

Annulation du 35e Congrès de la CIB

Annulation du 35e Congrès de la CIB

En concertation avec le bâtonnier Lubin NTOUMTOUME, le Conseil d’Administration de la CIB a examiné les difficultés d’organisation du congrès prévu pour se ternir à Libreville du 2 au 4 décembre 2020. C’est avec un grand regret que nous constatons que le contexte sanitaire actuel rend impossible l’organisation du 35ème congrès cette année et qu’il convient de le reporter à une date qui sera fixée ultérieurement. Nous regrettons ce report qui nous prive du concours d’éloquence 2020 que  le Conseil d’Administration décide d’appeler désormais le prix du Bâtonnier Monferrier Dorval.

Le Conseil d’Administration décide néanmoins de convoquer l’Assemblée Générale par visioconférence pour le vendredi 4 décembre 2020 à 14h30 en application des dispositions statutaires qui s’imposent. Une convocation comprenant l’ordre du jour et les annexes sera diffusée en temps utile.

En attendant de nous retrouver en 2021, retrouvez les moments forts du 34eme Congrès de la CIB à N’Djamena au Tchad

Informations

Concours international d’art oratoire 2020

Concours international d’art oratoire 2020

Mesdames et Messieurs les Bâtonniers,

Il est, comme chaque année temps d’organiser le concours d’éloquence qui est un temps fort de notre congrès.
 
J’ai l’honneur de succéder cette année à notre confrère Delphine Jaafar et j’espère, avec votre aide, que la version 2020 du concours sera historique.
 
Le concours est ouvert à tous les avocat(e)de moins de 35 ans présentés par leur Ordre.
 
Les éliminatoires se feront sous la forme de l’envoi d’un texte exposant les actes fondamentaux du discours et d’un vidéogramme d’une durée de cinq minutes qui seront envoyés par voie numérique à contact@cib-avocats.org au plus tard le 15 septembre 2020.
 
Un jury constitué de professeurs d’université, de Bâtonniers et de personnalités de la société civile déterminera en dernier ressort les finalistes.
 
Ceux-ci seront invités au congrès de Libreville et leurs frais de déplacement, d’hébergement et de congrès pris en charge par la CIB avec le soutien de l’OIF.
 
Les finalistes prononceront un discours d’une dizaine de minutes devant les participants au congrès et le jury choisira les deux lauréats.
 
Les critères sont le thème choisi, la qualité de la démonstration et l’éloquence du candidat.
 
On rappellera qu’il ne s’agit ni d’une plaidoirie, ni d’un exposé mais d’un discours.
 
Les candidats sont invités à choisir une situation ou un cas réel ou de fiction qui les touche personnellement et à  traiter le sujet : « Injustice(s) ».
 
Je vous prie d’agréer, Mesdames et Messieurs les Bâtonniers,  l’expression de mes sentiments les mieux dévoués et les plus cordiaux.

Dominique TRICAUD
Trésorier
Ancien Membre du Conseil de l’Ordre 
Ancien Secrétaire de la Conférence